Err

Jean-Pierre Dunal - La Voie du Soi-Regard, Eveil et Plénitude de l'Être

Qui suis-je ? Spiritualité - Connaissance de Soi - Bien-être Recherche intérieure - Éveil de la Conscience - Clairevoyance Pleinitude de l'Être

Nouvelle Vidéo !!!

Conférence du 13 janvier 2019

Le "Petit Mas" - Villeneuve Loubet


5ème partie (5/6)

"Le mental, les pensées, les sentiments"

(mise en ligne le 13 juillet 2019)


Nouvelle Vidéo !!!

Conférence du 13 janvier 2019

Le "Petit Mas" - Villeneuve Loubet


4ème partie (4/6)

"Connexion avec l'Être"

(mise en ligne le 24 juin 2019)


Contact : jeanpierre.dunal@gmail.com 


Le but de la voie du « Soi-Regard »


Photo Jeff


   Le but de la voie du « Soi-Regard » est que nous découvrions enfin notre « Source Universelle », « Celle » de notre existence, « Celle » dont nous émanons tous. Pour cela, il est essentiel que nous nous mettions en relation avec « Elle ». Comment nous connecter à notre « Source » ? Par des regards portés à « l’Intérieur » de soi, par des Méditations. L’action de méditer est en elle-même une connexion avec notre « Source ». En « Prenant Conscience » de la Vie telle qu’Elle est dans sa nature, la lumière de notre « Source » pénètre le champ de notre conscience. Elle nous connecte également à une dimension infinie de la Vie, certains l’appellent la « Présence ».


   C’est grâce à la Méditation, grâce à un état d’Eveil de l’Esprit et en focalisant notre Lumière Intérieure (l’Attention) sur les états d’être vécus en nous, que la connexion va naturellement se produire. En effet, notre Lumière Intérieure n’est rien d’autre que le rayonnement de notre « Source Divine » elle-même. Dès lors que nous portons notre Attention sur un aspect, extérieur ou intérieur, c’est la Lumière de notre « Source » qui œuvre. C’est d’ailleurs pour cette raison que lorsque nous portons notre Attention sur une chose inconnue, qu’elle soit extérieure ou intérieure, celle-ci prend vie en nous et se déploie, pour devenir pleinement consciente, pleinement vécue. Qu’est-ce que « Prendre Conscience » d’une chose sinon la vivre, la voir et la comprendre pleinement ?  

   La Lumière ne nous appartient pas. Nous pensons bien naïvement et affirmons souvent : « Moi j’ai fait ceci, moi j’ai fait cela ! Moi je comprends ceci, moi je comprends cela !». Le « moi » n’a jamais rien fait et ne fera jamais rien, le « moi » n’a jamais compris quoique ce soit et ne comprendra jamais rien. Ce sont les pouvoirs et les facultés de la Vie qui œuvrent sans cesse en nous et rien d’autre. Certes, le « moi » a sa place notamment dans le cadre de nos relations avec le monde, de notre vie relationnelle sociale, mais il ne faut pas lui     attribuer ce qui ne lui appartient pas. Photo JP Dunal

   En nous connectant à notre « Source Universelle », grâce à la Méditation, nous permettons à son rayonnement de pénétrer en nous. C’est grâce à la Lumière que nous recevons d’Elle qu’une clarification, qu’une transformation, ainsi qu’une purification vont se produire. C’est ce changement intérieur manifesté en chaque individu dont le monde a besoin, alors les solutions à nos problèmes viendront d’elles-mêmes, grâce à la lucidité, la compassion et la sagesse que nous allons acquérir sur le chemin.

…..

  « Chercher des solutions, face aux graves crises que l’humanité traverse, sans aucune transformation des individus eux-mêmes, est peine perdue. L’égocentrisme aura tôt fait de pourrir et de pervertir les bonnes volontés, même les plus généreuses, les bonnes intentions, les bonnes idées et solutions, même les plus ingénieuses. »


Le pur Esprit navigue sur les eaux turquoises de l’Âme - Photo J.P. Dunal


   Nous percevons parfois la « Dimension Universelle », notamment tout au début de notre chemin spirituel, comme un vaste « Océan d’Energie ». Les premières perceptions peuvent effrayer notre « petit ego » qui a l’habitude d’évoluer dans l’espace réduit du mental et des pensées. Mais plus nous allons nous ouvrir à l’Océan, plus nous allons nous y plonger et plus nous allons le goûter, l’apprécier, et comprendre qu’il est le seul à pouvoir nous apporter un véritable épanouissement. En comprenant dans les faits que nous sommes tous reliés à « l’Océan d’Energie Universel » et que nous émanons de Lui, le sentiment de fraternité pour nos semblables sera réel et profond.

   L’humanité tient son destin entre ses mains. Elle n’a pas encore réalisé à quel point il est essentiel que chaque individu fasse l’effort de porter des attentions, des regards sur sa dimension intérieure. C’est parce que nous sommes sans lumière intérieure que nous stagnons, que nous n’évoluons pas, que nous nous enfonçons même, un peu plus chaque jour, dans le chaos et la violence. Nous voyons l’Univers par le truchement de nos sens, mais la plupart des êtres humains ne voient qu’un « monde phénoménal incompréhensible à leur entendement ». Même les scientifiques qui, malgré leurs efforts et la somme d’énergie investie, se perdent dans leurs observations face à l’Univers. Ils comprennent que plus ils découvrent de nouveaux phénomènes et moins ils en savent.  

   Les êtres humains se trompent de cible en accusant sans cesse les « autres » ou les évènements extérieurs d’être la cause de leurs souffrances. Si quelqu’un fait du mal dans notre société, c’est qu’il est mû par des forces égocentriques qui, en son for intérieur, le poussent et également parce qu’il est un « terrain propice ». Nous devons nous rendre à l’évidence que nous sommes nous-mêmes égocentriques et soumis à de telles forces. Le « mal », la cause de nos souffrances, nous est donc commun. 

Photo Jeff

   Lorsque nous condamnons les individus qui commettent des fautes, des crimes dans notre société, nous les sanctionnons, nous les mettons dans des prisons. Cela est nécessaire évidemment, mais nous pensons bien naïvement, que nous avons capturé le « mal » lui-même. Est-ce le cas ? Nous voyons que la violence et les crimes ne cessent pas pour autant. Si nous sommes sincères avec nous-mêmes, nous voyons également de la violence en nous, des instincts égocentriques, plus ou moins puissants, de possession, de domination, de jouissance. Le « mal », les instincts égocentriques sont en nous, comme chez les autres. Nous souffrons donc d’un « mal » commun et nous en arrivons toujours au même constat : nous ne voyons ni ne comprenons réellement la nature et les causes profondes des forces égocentriques qui nous poussent à agir. C’est à cause de nos ténèbres intérieures que le « mal » se perpétue sans cesse, en nous, comme chez les autres. C’est pour cette raison que le monde ne change pas. Jamais le mode conflictuel des relations humaines ne cessera, jamais le monde ne changera, tant qu’une lumière ne descendra pas dans le champ même de nos consciences.

   Arrêtons de nous accuser les uns les autres, toutes races, toutes religions, toutes communautés confondues et essayons de voir ensemble les causes véritables des maux qui nous rongent. Cela aura comme effet de nous rapprocher et créera de l’Unité au sein de l’humanité. Nous avons tant besoin d’Unité !

   Plus aucune intention malsaine ne peut pénétrer le mental d'un individu lucide, pleinement conscient des Lois de la Vie, grâce à la clarté de son Esprit et à la profondeur de son Âme. Quand bien même des réactions égocentriques se manifesteraient en lui, sa sensibilité l’en avertirait et sa lumière intérieure aurait tôt fait de rétablir l’ordre et de chasser les troubles. Grâce à la lumière intérieure, les forces obscures, en nous, générées et mues par des mécanismes puissants, finiront par se désagréger d’elles-mêmes, tôt ou tard. Il est donc essentiel de garder fermement le cap de l’observation et de l’Eveil.

Photo Jeff


   Dans un mental obscur, des entités peuvent entrer et semer le désordre et le chaos autant qu’elles le souhaitent, personne ne comprend d’où vient le mal et personne ne voit les causes de leur présence. Sitôt que nous faisons la lumière à l’intérieur du mental, nous voyons et comprenons ce qu’il s’y passe. Ainsi nous pouvons chasser les intrus et remettre de l’ordre. De plus, le mental qui baigne dans une grande lumière n’est plus un lieu propice aux forces égocentriques elles-mêmes. Ça n’est pas plus compliqué que cela.  

   Aucun instinct égocentrique ne peut subsister face à l’esprit d’un être qui voit clair, face à la lumière de la Vérité. Pourquoi ? Parce que les entités, les forces et les instincts égocentriques sont des créations conçues dans les ténèbres, elles ne trouvent donc plus de « terrain propice » chez un individu pleinement conscient. Les instincts peuvent se régénérer et agir chez un individu parce qu’il est lui-même plongé dans l’ignorance et les ténèbres. Les instincts égocentriques sont un prolongement de notre animalité manifestée sur les plans psychiques. Chez les animaux, les instincts règlent l’ordre de la nature dans une parfaite harmonie au sein de la hiérarchie animale. Chez l’homme, l’illusion du « moi », l’orgueil, la vanité, l’avidité décuplent la puissance et la violence des instincts et c’est alors que les forces deviennent égocentriques, à cause du mental de l’homme.

  L’homme veut posséder toujours plus, il veut dominer ses semblables afin de jouir du sentiment de supériorité. L’animal, lui, n’agit que par nécessités vitales. L’homme doit absolument passer cet écueil en lui, au risque d’être englouti par le gigantesque « Vortex » créé par les forces psychiques-mentales égocentriques. Ces forces entraînent l’homme et l’aspirent dans les abysses de plans très obscurs et violents, où aucun espoir de dégagement n’est envisageable.

    Nous ne sommes pas la « Lumière », nous sommes les « porteurs » de la « Lumière ». La Vie a mis entre nos mains un « Pouvoir Divin », à nous de l’utiliser à bon escient, c’est-à-dire dans le sens de « l’Accomplissement ».C’est en nous servant du pouvoir de la « Soi-Conscience » que nous pourrons élever nos âmes et nos esprits. C’est toujours grâce à ce même pouvoir « Divin » que nous pourrons un jour entrer en relation, en pleine conscience, avec notre « Source Divine». C’est cela « l’Accomplissement ».    

Photo Jeff

Cliquez ici pour modifier le texte.